RenoWatt

La rénovation énergétique du Sart-Tilman (ULg et CHU)

ULg, CHU & GRE-Liège poursuivent la mission de rénovation énergétique grâce au subside de 1,5 million d’euros levé auprès de l’European Energy Efficiency Fund (EEEF) pour la modélisation des solutions techniques de la rénovation énergétique du Sart Tilman

ULg, CHU & GRE-Liège poursuivent la mission de rénovation énergétique grâce au subside de 1,5 million d’euros levé auprès de l’European Energy Efficiency Fund (EEEF) pour la modélisation des solutions techniques de la rénovation énergétique du Sart Tilman

L’European Energy Efficiency Fund (EEEF) soutient un ambitieux programme de rénovation énergétique du campus universitaire du Sart Tilman à Liège et contribue à hauteur de près de 1,5 million d’euros à l’analyse technique préalable aux travaux. Un investissement de 30 millions d’euros sera dédié aux travaux de rénovation énergétique du Sart Tilman.

En effet, l’Université de Liège et le CHU de Liège ont obtenu en 2014, avec le soutien stratégique et administratif du GRE-Liège, un subside européen (EEEF) afin de financer un ensemble d’études modélisant les solutions techniques permettant d’améliorer les performances énergétiques (PEB) de 15 bâtiments sur le campus du Sart Tilman.

Ces 15 bâtiments sont considérés prioritaires car construits durant les décennies 60, 70 ou 80 au cours desquelles les exigences de performances énergétiques des bâtiments étaient moins contraignantes qu’actuellement. En outre, ils représentent 65,5% de toutes les consommations énergétiques (électricité et production de chaleur) du campus du Sart Tilman. Enfin, ces 15 bâtiments (sur 100 au total au Sart Tilman) constituent plus de 50% (252.000 m2) des surfaces de plancher du campus.

Ces études techniques préfigurent un programme d’investissements estimé à 30 millions d’euros (20 pour les bâtiments de l’ULg, 10 pour ceux du CHU), étalés jusqu’à fin 2018. Les interventions concernent l’isolation thermique des façades, vitrages et toitures (295.000 m2 de surfaces à rénover), l’éclairage interne et externe et l’amélioration de la ventilation et de la distribution de chaleur dans les bâtiments. Une partie de l’investissement (5 millions d’euros) fera l’objet d’un emprunt.

Le but du programme est de réduire de minimum 20% les consommations énergétiques des 15 bâtiments visés : -11,2% pour la consommation électrique et -49,7% de combustibles pour le chauffage. Ces économies d’énergie impacteront également les émissions de CO2 à hauteur de ?24,4%.

Le programme d’investissement de 30 millions devrait déboucher sur la création / maintien de 500 emplois dans les domaines de la construction et de l’efficacité énergétique.

En quelques chiffres

Campus universitaire du Sart Tilman

  • 760 ha
  • 70% des implantations de l’ULg (Liège, Gembloux, Arlon)
  • Siège principal du CHU de Liège
  • Un ensemble de 100 bâtiments, 496.000 m2 de surfaces de plancher
  • 14.000 étudiants, 8500 employés, plus de 3000 visiteurs/jour
  • Consommation électrique globale (ULg + CHU)

o   Env. 58.000 MWh

o   Budget annuel : env. 7,5 millions d’euros

  • Consommation pour la production de chaleur (ULg + CHU)

o   Env. 75.000 MWh (PCS) (ou 68.000 MWh PCI)

o   Budget annuel : env. 3 millions d’euros.

Rénovation énergétique du campus du Sart Tilman (2014-2018)

  • 15 bâtiments concernés : 3 CHU / 12 ULg
  • 252.000 m2 de surfaces de plancher (51% du total du campus)
  • 295.000 m2 de façades, vitrages et toitures à rénover
  • Plus de 1000 lampes extérieures (rues et parkings) à changer
  • Etudes/analyse technique : juin 2014 > mars 2017
  • Travaux : 2015 > fin 2018

3 ensembles de bâtiments

  • Site du CHU : 7 bâtiments (3 CHU / 4 ULg)

o   45,1% des consommations totales du Sart Tilman

o   68,9% dans le cadre du projet

  • Institut de Physique et de Chimie (7 bâtiments ULg)

o   17,9% des consommations totales du Sart Tilman

o   27,4% dans le cadre du projet

  • Institut de Botanique (1 bâtiment ULg)

o   2,5% des consommations totales du Sart Tilman

o   3,8% dans le cadre du projet

  • Les 15 bâtiments visés : 65,5% des consommations totales du Sart Tilman

Economies d’énergies escomptées au terme de l’investissement (pour les 15 bâtiments visés)

  • Objectif du programme EEEF : réduction de 20% des consommations énergétiques
  • Consommation électrique estimée : -11,2%, soit 4020 MWh/an (520.000 euros/an)
  • Combustibles chauffage estimés : -49,7%, soit 19.803 MWh/an (874.000 euros/an)
  • Emissions de CO2 estimées : -24,4%, soit 3200 t/an (20.000 euros/an)
  • Une réduction des coûts de l’ordre de 1,4 million d’euros par an

Cogénération biomasse au Sart Tilman

  • 9 millions d’euros d’investissements sur fonds propres par l’ULg
  • Installation développée par Cofély, mise en service en 2012
  • Combustible : pellets de bois (2 silos de 200m3)
  • Puissance électrique nominale maximale de 2,5 MW
  • Puissance thermique de 7MW
  • Quantité de chaleur produite : env. 32.000 MWh PCI, soit 50% des besoins en chaleur du campus du Sart Tilman (CHU compris)
  • Quantité d’électricité produite : env. 10.000 MWh, soit 30% des besoins en électricité de l’ULg
  • Réduction de 33% (5200 t/an) des émissions de CO2 du Sart Tilman
  • Vidéo : www.webtv.ulg.ac.be/cogeneration

A propos du CHU de Liège

Le CHU de Liège est un hôpital universitaire, public et pluraliste. Il est le seul hôpital académique de Wallonie. Avec plus de 5000 collaborateurs, il est le principal employeur de la région liégeoise. De nombreuses catégories professionnelles articulent leurs compétences afin d’assurer au patient une prise en charge de qualité, dont 900 médecins répartis entre une cinquantaine de services. Depuis son inauguration en 1987, l’hôpital universitaire connaît un succès grandissant. Chaque jour, il accueille en consultation près de 3000 personnes, quelque 200 patients sont admis aux urgences, autant à l’hôpital de jour, et 150 en hospitalisation classique. Avec ses 895 lits agréés, le CHU de Liège déploie ses activités sur plusieurs sites d’hospitalisation et de polyclinique afin d’offrir aux patients des soins spécialisés et de nombreuses consultations dans toutes les disciplines médicales tant à Liège qu’en périphérie liégeoise. A côté de l’activité clinique, l’enseignement et la recherche constituent deux vecteurs importants dans l’élaboration et la diffusion des progrès de la médecine. Les activités menées par les collaborateurs du CHU de Liège inscrivent l’hôpital dans un réseau d’experts et de scientifiques de renommée internationale, en plus de contribuer à des avancées diagnostiques ou thérapeutiques au bénéfice direct de la communauté.

Site du CHU

A propos de l’Université de Liège

L’Université de Liège, université publique créée en 1817, compte plus de 22.000 étudiants dans ses 11 facultés sur ses campus de Liège, Gembloux et Arlon. Plus de 3200 enseignants et chercheurs s’investissent dans la formation des étudiants et dans une recherche académique de haut niveau, dans toutes les disciplines. Elle compte au total 5000 collaborateurs. L’offre de formations est une des plus diversifiées en Belgique avec 38 bacheliers et 210 masters (dont 38% uniques en Fédération Wallonie-Bruxelles). L’ULg est une université internationale, comptant 23% d’étudiants étrangers (127 nationalités) et collaborant avec plus de 750 institutions en Europe et dans le Monde. L’ULg joue un rôle moteur dans le développement technologique régional au sein du LIEGE science park et par sa politique de valorisation de la recherche (plus de 110 spin-offs créées – 1600 emplois hautement qualifiés, 540 brevets déposés et 235 accords de licence). L’ULg est la seule université belge disposant des trois labels de qualité octroyés par la Commission européenne : ECTS et Diploma Supplement (qualité de l’accueil et de l’information pour les étudiants engagés dans des programmes de mobilité) et HR Research Strategy (qualité de la gestion des ressources humaines pour les chercheurs doctorants et post-doc étrangers à l’ULg).

Site de l’ULG

A propos de l’European Energy Efficiency Fund (EEEF)

EEEF est un partenariat public privé entre l’Union Européenne, la Banque Européenne d’Investissement, la Cassa Depositi e Prestiti et la Deutsche Bank. Un fonds, géré par la Deutsche Bank, de 265 millions d’euros a été mis sur pied pour financer des projets d’autorités publiques visant à améliorer l’efficacité énergétique, à promouvoir les énergies renouvelables et les solutions de mobilité propre. Outre ce fonds, une assistance technique de 20 millions d’euros a été libérée par l’Union Européenne afin de financer les études préparatoires et modéliser les solutions techniques des bâtiments. 1 euro financé par l’Assistance Technique devra déboucher sur des investissements d’efficacité énergétique de minimum 20 euros. C’est dans ce cadre que le projet a été introduit et que le subside de 1,5 million d’euros octroyé par l’Union Européenne est la première étape d’un programme d’investissement de 30 millions d’euros.

Site de l’EEEF

Contacts presse

ULg Service Communication

Didier Moreau – Marie Liégeois, +32 (0)4 366 52 17-11 / +32 (0)494 57 25 30 / press@ulg.ac.be

CHU de Liège Service Communication

Delphine Gilman, +32 (0)4 242 55 74 / +32 (0)494 54 96 32 / dgilman@chu.ulg.ac.be

GRE-Liège

Erika Honnay, Directrice Projets Energie, +32478059966 / erika.honnay@gre-liege.be

- See more at: http://www.gre-liege.be/communique-presse-levee-15-million-deuros-aupres-leeef/#sthash.a0gTAAPH.dpuf

 

Avec le soutien du Ministre de l'Economie, de l'Industrie, de l'Innovation et du Numérique.